Momoqueurs (389 à 394)

Lundi 9 août 2010 (389)

 Il s'ébroue, il se secoue...

Il tente de sortir de cette douce euphorie que permettent la grasse matinée, la sieste au soleil ou sous la pluie, la balade au fil de l'eau où volent les libellules...

Il pense que les jours reviennent où l'esprit doit se ravigoter...

Il est là aujourd'hui, le momoqueur...

Mais demain ?

 « Charles-Francis Richter a commencé sa carrière tout en bas de l’échelle. » (JpéQ)

 « En face de la machine à café, les faux-jetons sont vite démasqués. » (JpéQ)

 Vendredi 13 août 2010 (390)

 Il paraît que c’est aujourd’hui la journée des gauchers contrariés. Cela agace un peu mon côté droitier contrariant.

 « Une peinture représentant la course d’un cheval, c’est un galop peint ? » (JpéQ)

 « Je te lèche tranquille, dit l’Auvergnat à son épouse, avant d’entreprendre d’une langue dynamique l’entrejambe de la dame susdite. »  (JpéQ)

 Mardi 17 août 2010 (391)

 « Ouvrir une maison de repos pour vieux hippies et l’appeler « Hospice and love » me semble pertinent. » (JpéQ, avec la complicité de feu Thierry Jonquet)

 « Le chanteur hollandais Dave vient de constituer un duo avec un célèbre marchand de pommes. Adam et Dave, ça sonne plutôt bien ! » (JpéQ)

 Mardi 7 septembre 2010 (392)

 « Dispute à la poissonnerie, le thon monte. » (JpéQ)

 « Celui qui tient à la peau de ses couilles comme à la prunelle ses yeux, préfèrerait-il qu’on l’émascule ou qu’on l’éborgne ? » (JpéQ)

 « Comme disaient les soldats américains, ad vietnam aeternam. »  (JpéQ)

 Mardi 14 septembre 2010 (393)

 « Sa passion : photographier des légumes. Récemment, il m’a montré ses images d’épinards. » (JpéQ)

 « Manifestation chevaline, leur slogan : Trot, c’est trot. » (JpéQ)

 « Le dictionnaire est une machine à rêver. » (Roland Barthes)

 Vendredi 8 octobre 2010 (394)

 Scoops:

 Le Pen, tout comme son homologue belge, Bart De Wever, est favorable au port du voile. Il aurait déclaré : « Mais qu’ils les mettent, les voiles ! Qu’ils les mettent seulement. »

 Anita Bryant, chanteuse méconnue des années 70 aurait déclaré : « Si Dieu avait voulu avoir des homosexuels, il aurait créé Adam et Walter. »

 Benoît quatre au carré, chef d’une institution constituée d’hommes obligés de sodomiser les enfants de chœur plutôt que de se faire du bien avec un(e) partenaire adulte et consentant(e) aurait déclaré : « Il est tout aussi important de préserver l'humanité des comportements homosexuels ou transsexuels que de sauver la forêt tropicale. »

Momoqueurs (389 à 394)

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×