Biographie de l'auteur

Né à Bruxelles en 1960, mais vivant à Ecaussinnes depuis toujours (négligeons quelques tentatives d’escapades malheureuses et purement anecdotiques), il est depuis toujours passionné par sa région. Ce pays de la fête, de la pierre, de la bière, de l’art et de l’amour, entre autres spécialités.

 

Révision de la biographie (août 2014): Il vit à l'étranger depuis 2009, en Flandre plus exactement, mais il lui suffit de faire trois pas pour se retrouver en Wallonie ! Ouf ! Dans cette nouvelle vie, il a pas mal bossé / changé / muté... puisqu'il s'est joyeusement encanaillé d'une jeune femme à peine plus jeune que lui (18 ans, une paille) et à deux, ils ont conçu Jules, né en avril 2011. La même année, ils ont fondé Cactus Inébranlable éditions (http://cactusinebranlableeditions.e-monsite.com/)

 

L’auteur suit un parcours professionnel sinueux dont les méandres l’amèneront à revêtir tour à tour les costumes d’éducateur, d’étudiant en Sciences Psychopédagogiques, d’objecteur de conscience, d’animateur de radio libre, d’aubergiste, de marchand de fromages, de présentateur de podium de variétés, d’importateur de foie gras, de restaurateur, de caissier de station-service, périple atypique agrémenté de trois éblouissantes naissances.

 

Dix-huit mois de chômage le plongent dans une profonde expectative et c’est l’écriture qui le sauve de cette exclusion du monde du travail. Peut-être est-ce dans cette expérience qu’il puise ses plus noires idées, ses scénarios les plus sinistres, ses mélancolies qu’il décrit avec un ton empreint d’une révolte caractérisée. « Pronunciamiento », deuxième roman publié en 2005, il le définit comme un cri de désespoir, le point de départ du récit s’inspirant de cette expérience qui le conduira vers le bureau de pointage. Tant qu’à endosser le statut peu enviable de demandeur d’emploi, autant chercher à sauter par-dessus la barrière et une nouvelle vie commence avec son entrée au Forem en 2005. Il y travaille aujourd’hui comme formateur en communication orale et écrite. Fonction en tout point passionnante.

 

Fasciné par Simenon, l’œuvre plutôt que l’homme, sans doute parce qu’il fut le premier à faire naître de véritables émois littéraires, par Serge Gainsbourg (cherchez le rapport ?), par Wim Mertens, Jan Garbarek et les musiques minimalistes, il est surtout fou de mots. Il se définit comme un graphomaniaque.

Les polars : Daeninckx, Pouy, Pelot, Magnan, Aveline, Vargas, Camillieri, Bialot, Fonteneau, Montalban, pour n’en citer que quelques-uns ; la littérature Anglaise : Coe, Hornby, Amis, mais sa véritable passion est la lecture ou la relecture d’écrivains belges, et surtout la manière dont ceux-ci décrivent leur « belgitude » c’est-à-dire leur conscience d’appartenir à un pays, une région, une culture.

 

De ces émotions récentes, il retient les noms d’Eric Dejaeger, de Nicolas Ancion, de Bruce Mayence, de Jean Flament, de Jean Baptiste Baronian, de Pierre Mertens et l’extraordinaire talent de Jacques Cels, cet écrivain dont « les mots coulent comme du sable fin entre les mains » dixit Jacques De Decker.

Une plongée dans la poésie surréaliste hainuyère d’Achille Chavée ou Louis Scutenaire représente aussi un réel moment de délectation. Il a d’ailleurs le projet de publier un recueil d’aphorismes empreints de cynisme, de cruauté et d’une misogynie à considérer avec humour.

Mais la lecture la plus enrichissante reste et demeure celle des dictionnaires, son Internet à lui, étant constitué de l’intégrale en sept volumes du Larousse, édition de 1898, héritage d’un arrière-grand-père incité à l’érudition dans ses vieux jours.

 

Tenté par l’écriture depuis toujours, il se lance en 2000 dans la rédaction d’un premier roman qui sera proposé à divers éditeurs avant d’être accepté par « Chloé des Lys » qui le publie en novembre 2004.

Quatre longues années de patience pour voir naître enfin « Le Poulet aux Olives », roman audacieusement classifié dans cette nouvelle catégorie baptisée « Polar Gastronomique ».

L’accueil de la presse et surtout du public est encourageant.

Mais ces quatre années d’attente ne resteront pas stériles, puisque d’autres manuscrits ainsi que des nouvelles seront rédigées avec encore plus d’enthousiasme depuis que le monde de l’édition lui a accordé quelque crédit.

 

 

Révision de la biographie (août 2014):Oufti, il s'en est passé des choses depuis. Va falloir mettre ça à jour !

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×